Reportage : Pascal Jusot, Sabotier en Ariège

La légende des sabots de Bethmale

Les Maures envahirent le Midi de la France et surtout les Pyrénées au IXeme siêcle. Ils occupérent la vallée de BETHMALE. Le fils du chef des Maures s’éprit de la plus jolie fille de la vallée qui était déjà fiancée au pâtre chasseur d’isard Darnert.
Ce dernier s’était retranché dans la montagne avec ses compagnons pour organiser une vengeance. Il déracina deux noyers dont la base formait un angle droit avec les racines ; à l’aide d’une hache et d’un couteau il tailla et creusa une paire de sabots (esclops) ayant la forme d’un croissant de lune avec une longue pointe effilée comme un dard.
Un jour, les pâtres avec Darnert à leur tête, firent retentir les « hillets » et livrèrent un rude combat contre les Maures d’où ils sortirent vainqueurs.
Puis ils défilèrent dans le village, Darnert, chaussant ses sabots à longues pointes, avait accroché le coeur de la bethmalaise infidèle à la pointe gauche et celui du Maure à la pointe droite.
Depuis ce temps là , le soir de Noël, le fiancé offre à sa fiancée une paire de sabots à longues pointes, habillés de cuir et richement décorés de clous dorés dessinant un coeur. Plus la pointe des sabots est longue, plus l’amour est grand. En retour, la fiancée lui offre un tricot de laine brodé de velours et une bourse empanachée de rubans, de paillettes ou de jais.

Pour toute information & plus de renseignements, vous pouvez contacter Pascal Jusot via son site : http://www.artisan-bois-sabots.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s